Je me promène sur le littoral

Je respecte la biodiversité

  • Je ne dérange pas la faune sur la plage : je ne m'approche pas des mammifères ou des oiseaux. je les observe à distance, idéalement à l'aide de jumelles.
  • Je tiens mon chien en laisse : il peut causer des dérangements préjudiciables aux espèces sauvages du littoral (envol d'oiseaux, piétinement de nids, mise à l'eau de mammifères, etc.)
  • Je ne circule pas sur le littoral avec un véhicule à moteur.
  • Je respecte les espèces végétales protégées et m'abstiens de les cueillir.
  • J'accède au littoral par des sentiers autorisés et balisés, ainsi, je préserve les espèces (animales et végétales) et ne contribue pas à l'érosion du littoral,
  • J'emporte mes déchets, y compris mes mégots de cigarettes.
  • Je fais attention aux horaires de marées et prends connaissance des risques (bâches, coefficient…),

Cas particulier : zones de tranquillité temporaires

Des zones de tranquillité temporaires sont instaurées chaque année sur plusieurs sites du littoral du Parc naturel marin pour favoriser la reproduction d’espèces d’oiseaux, et notamment des gravelots.

Ces zones sont balisées et équipées de panneaux d’information qui rappellent les bons gestes à respecter à proximité :

Les bons gestes à proximité d'une zone de tranquillité temporaire

Les bons gestes à proximité d'une zone de tranquillité temporaire

GON / PNM EPMO

Les bons gestes à proximité d'une zone de tranquillité temporaire

GON / PNM EPMO

Je découvre un animal échoué

Des échouages peuvent survenir sur le littoral du Parc naturel marin. Il peut s’agir d’oiseaux (cormorans, mouettes, etc.) et de mammifères marins : phoques veau marin, phoques gris, marsouins. Si ceux-ci surviennent régulièrement, d'autres sont plus rares : rorqual, cachalot, tortue marine.

Je constate une pollution ou découvre un engin dangereux

Pour en savoir plus