Je pratique un sport

sur l'estran

Sport nautique : char à voile, kitesurf, etc.

  • Je ne dérange pas la faune sur la plage : je ne m'approche pas des mammifères ou des oiseaux. je les observe à distance, idéalement à l'aide de jumelles. Lorsqu’un animal est posé sur la plage, il peut être en train de se nourrir ou de se reposer, le faire fuir peut le fatiguer,
  • Je respecte le balisage et la règlementation. Des recommandations particulières peuvent s'appliquer dans les sites sensibles ou protégés (réserves naturelles de la baie de Somme et de la baie de Canche, par exemple),
  • Je prépare mon matériel sur les parkings autorisés ou près de l'eau, à distance de la laisse de mer et des dunes qui sont fragiles,
  • J'entretiens mon matériel avec des produits non agressifs pour l'environnement et je limite ma consommation d'eau de rinçage,
  • Je règle correctement mon moteur de navire : le bruit a des effets négatifs sur la faune sauvage.

 

Et toujours :

  • J'accède au littoral par des sentiers autorisés et balisés, ainsi, je préserve les espèces (animales et végétales) et ne contribue pas à l'érosion du littoral,
  • Je fais attention aux horaires de marées et prends connaissance des risques (bâches, coefficient…),
  • J'emporte mes déchets, y compris mes mégots de cigarettes.
Kite-surf le long de la plage Saint Gabriel sur la Côte d'Opale

Kite-surf le long de la plage Saint Gabriel sur la Côte d'Opale

Laurent Mignaux / Terra

Kite-surf le long de la plage Saint Gabriel sur la Côte d'Opale

Laurent Mignaux / Terra

Promenade en famille sur le littoral.

Promenade en famille sur le littoral.

Line Viera / Office français de la biodiversité

Promenade en famille sur le littoral.

Line Viera / Office français de la biodiversité

Promenade et randonnée

  • Je ne dérange pas la faune sur la plage : je ne m'approche pas des mammifères ou des oiseaux. je les observe à distance, idéalement à l'aide de jumelles. Lorsqu’un animal est posé sur la plage, il peut être en train de se nourrir ou de se reposer, le faire fuir peut le fatiguer,
  • Je reste sur la plage et je ne vais pas dans les dunes hors-sentiers. Le piétinement des dunes arrières littoral peut avoir des impacts négatifs sur la faune et la flore,
  • Si je promène mon chien sur la plage, je le garde en laisse pour éviter tout dérangement de la faune. En effet, les espèces présentes sur la plage sont très sensibles au dérangement d’autres animaux, et notamment celui de nos amis les chiens.

 

Et toujours :

  • J'accède au littoral par des sentiers autorisés et balisés, ainsi, je préserve les espèces (animales et végétales) et ne contribue pas à l'érosion du littoral,
  • Je fais attention aux horaires de marées et prends connaissance des risques (bâches, coefficient…),
  • J'emporte mes déchets, y compris mes mégots de cigarettes.

Equitation

  • Je reste à une distance raisonnable de la faune (oiseaux, phoques…) car l’allure du cheval peut leur faire peur et causer un dérangement, lequel a toujours des conséquences sur l'animal,
  • J’adapte l’allure de mon cheval à la situation, je ne vais pas au galop à proximité de personnes ou d’animaux,
  • Je respecte les chemins dédiés aux chevaux et je ne m’aventure pas dans des zones très fréquentées ou protégées.

 

Et toujours :

  • J'accède au littoral par des sentiers autorisés et balisés, ainsi, je préserve les espèces (animales et végétales) et ne contribue pas à l'érosion du littoral,
  • Je fais attention aux horaires de marées et prends connaissance des risques (bâches, coefficient…),
  • J'emporte mes déchets, y compris mes mégots de cigarettes.
Cavaliers sur la plage

Cavaliers sur la plage

Laurent Mignaux / Terra

Cavaliers sur la plage

Laurent Mignaux / Terra

A vélo sur la plage

A vélo sur la plage

Line Viera / Office français de la biodiversité

A vélo sur la plage

Line Viera / Office français de la biodiversité

Cyclisme

  • A vélo, je ne dérange pas la faune sur la plage : je ne m'approche pas des mammifères ou des oiseaux. Lorsqu’un animal est posé sur la plage, il peut être en train de se nourrir ou de se reposer, le faire fuir peut le fatiguer,
  • J’adapte mon allure à la situation, je ne roule pas trop vite lorsque je passe près de personnes ou d’animaux,
  • Je respecte les chemins autorisés pour les vélos et je ne m’aventure pas dans des zones protégées. Le passage du vélo sur certains endroits peut avoir des impacts négatifs sur la faune et la flore.

 

Et toujours :

  • J'accède au littoral par des sentiers autorisés et balisés, ainsi, je préserve les espèces (animales et végétales) et ne contribue pas à l'érosion du littoral,
  • Je fais attention aux horaires de marées et prends connaissance des risques (bâches, coefficient…),
  • J'emporte mes déchets, y compris mes mégots de cigarettes.