Révéler les paysages marins

« La terre vue de la mer » : changer d’angle, reconsidérer son point de vue habituel, regarder différemment pour mieux voir les richesses et les enjeux du littoral. Tel est l’enjeu de l’observatoire photographique des paysages marins et littoraux vus depuis la mer, déployé par le Parc naturel marin, avec le Grand Site de France de la Baie de Somme et le Grand Site de France les Deux-Caps Blanc-Nez, Gris-Nez.

 

Deux séries de photographies ont été prises durant l’été 2020, entre Sangatte et Le Tréport : une en mer, depuis un bateau, à marée haute ; et l’autre précisément aux mêmes endroits mais à marée basse. Ces deux séries ont fait l'objet d'une réédition pendant l'hiver 2020, afin de donner d'autres éléments de comparaison. Les  clichés suivant seront pris tous les trois ou quatre ans.


La dimension artistique des photographies doit primer. Ainsi, elles se veulent capables d'éveiller l’intérêt et la sensibilité, afin que chacun se questionne sur son littoral.

Des expositions itinérantes sont programmées, ainsi que d'autres moyens de rendre ces photographies – et les comparaisons qu’elles susciteront immanquablement - accessibles au plus grand nombre. L’enjeu de ce travail est de témoigner des évolutions du littoral : évolution de la côte, répartition des activités sportives et professionnelles, modifications dans la végétation, impact de nouveaux aménagements, etc.

Exemple de photographies prises durant l'été 2020

"La terre vue de la mer - observatoire photographique des paysages" - Le Portel à marée haute

"La terre vue de la mer - observatoire photographique des paysages" - Le Portel à marée haute

François David photographe

"La terre vue de la mer - observatoire photographique des paysages" - Le Portel à marée haute

François David photographe

"La terre vue de la mer - observatoire photographique des paysages" - port de la Madelon à marée basse

"La terre vue de la mer - observatoire photographique des paysages" - port de la Madelon à marée basse

François David photographe

"La terre vue de la mer - observatoire photographique des paysages" - port de la Madelon à marée basse

François David photographe

"La terre vue de la mer - observatoire photographique des paysages" - Blockhaus du Hourdel à marée basse

"La terre vue de la mer - observatoire photographique des paysages" - Blockhaus du Hourdel à marée basse

François David photographe

"La terre vue de la mer - observatoire photographique des paysages" - Blockhaus du Hourdel à marée basse

François David photographe

"La terre vue de la mer - observatoire photographique des paysages" - la Canche à marée haute

"La terre vue de la mer - observatoire photographique des paysages" - la Canche à marée haute

François David photographe

"La terre vue de la mer - observatoire photographique des paysages" - la Canche à marée haute

François David photographe

Pointe fortifiée de la Crèche surmontée du fort, falaises jurassiques et anticlinal sont particulièrement lisibles depuis la mer. La marée basse dévoile le mouvement d'anciens rails érodés par la mer, qui reliaient le fort à l'ancienne digue

Pointe fortifiée de la Crèche surmontée du fort, falaises jurassiques et anticlinal sont particulièrement lisibles depuis la mer. La marée basse dévoile le mouvement d'anciens rails érodés par la mer, qui reliaient le fort à l'ancienne digue

François David photographe

Pointe fortifiée de la Crèche surmontée du fort, falaises jurassiques et anticlinal sont particulièrement lisibles depuis la mer. La marée basse dévoile le mouvement d'anciens rails érodés par la mer, qui reliaient le fort à l'ancienne digue

François David photographe

"La terre vue de la mer - observatoire photographique des paysages" - Sainte Cécile à marée haute

"La terre vue de la mer - observatoire photographique des paysages" - Sainte Cécile à marée haute

François David photographe

"La terre vue de la mer - observatoire photographique des paysages" - Sainte Cécile à marée haute

François David photographe